Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Tchad: le parti USPR appelle le peuple à investir le Ministère de la santé publque
POINT DE PRESSE
Mesdames, messieurs les journalistes,
Le confinement de la ville de N’Djamena, décidé par le décret n°2585/PR/2020 du 31 décembre 2020 et renouvelé par le décret n°002/PR/2021 du 7 janvier 2021 est une guerre que le gouvernement a déclarée au peuple tchadien. En effet, l’on ne peut pas à la fois prétendre sauver la population du coronavirus et tuer cette dernière par la faim.
De manière brusque et brutale, les habitants de la Capitale qui tiraient déjà le diable par la queue pour assurer leur survie quotidienne se sont vus interdire toute activité vitale. Une telle situation ne saurait être tolérée plus longtemps. Dès la publication du décret n°2585, plusieurs organisations politiques, syndicales et associatives l’avaient décrié et mis en garde le gouvernement contre son éventuel renouvellement. Et comme nous avons un gouvernement qui ne connait que le langage de la force et n’a d’égard pour personne, sinon que du mépris pour la population qu’il prétend gouverner, il a fait la sourde oreille en renouvelant tout bonnement le confinement absurde, pour une semaine, depuis le 7 janvier 2021. Prenant acte du caractère inique, cynique, sadique de cette décision de confiner environ 3 millions d’habitants de la capitale qui, pour la plupart, se débrouillent pour trouver un repas par jour, le parti Union sacrée pour la république, USPR, appelle toute la population n’djaménoise : hommes, femmes, élèves, étudiants, fonctionnaires, commerçants, ouvriers, brefs tous ceux qui vivent dans leur corps et leur chair cette décision injuste, à un grand sit-in devant le Ministère de la Santé, au quartier N’Djari, près du Rond-Point Hammama le mercredi 13 janvier 2021 dès 07h00. Finies la peur et la résignation. Nous en appelons à une grande mobilisation de la ville de N’Djaména. Les habitants des 10 arrondissements de la capitale doivent se réveiller très tôt, le mercredi matin et converger tous vers le quartier N’Djari, devant le Ministère de la Santé. Il s’agit d’une action citoyenne et républicaine, visant à faire connaitre à nos dirigeants notre mécontentement et notre ras-le-bol, face à une décision injuste et arbitraire qui hypothèque l’école de nos enfants et menace toutes les activités économiques. Oui, à des mesures pour lutter contre le covid-19, mais non à toute décision irréfléchie et impopulaire. Oui, à la sensibilisation des populations au strict respect des mesures barrières, mais non à un confinent absurde !
 
Conformément à la loi n°032/PR/2019 portant Charte des Partis politiques en République du Tchad, le parti Union Sacrée pour la République vient d’informer tout à l’heure, par courrier, le ministère de l’Administration du Territoire et des Collectivités autonomes de cette manifestation, tout en sollicitant la présence des forces de l’ordre pour son encadrement. Il ne s’agit pas d’une demande d’autorisation à manifester adressée au ministère, mais d’une lettre d’information selon l’article 23 de cette loi 032. Il s’agira, nous voulons le faire savoir d’une manifestation pacifique qui doit se dérouler dans l’ordre et la discipline et qui ne durera qu’environ deux heures de temps. Pour ce faire, les populations ne doivent porter sur elles ni armes à feu, ni armes blanches. Elles doivent sortir les mains nues, mais elles sont encouragées à montrer, le jour de la manifestation, sur des bouts de papier, des cartons ou des banderoles des messages de désapprobation du confinement de la capitale et en appeler à y mettre fin le 14 janvier 2021.
Tous devant le Ministère de la Santé publique et de la Solidarité Nationale le mercredi 13 janvier 2021 dès 7h pour dire non aux décrets N°2585, N°002, dire non au confinement de la Capitale, qui profite davantage aux plus nantis et aux grands corrupteurs de la République et asphyxie la masse populaire.
Je vous remercie.
 
N’Djamena, 11.01.2021 François Djékombé,
Président de l’USPR