Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

babablalaladé

 

Rentré au Tchad à la faveur des négociations menées par le régime déchu de François Bozizé et les Forces Internationales basées en RCA, le Général Baba Laddé a déposé les armes pour croire naïvement à la prétendue politique de la main tendue d’Idriss Deby.

Neuf (9), mois après son retour au bercail, l’ ancien  chef du Front Populaire pour le Redressement  (FPR), a été nommé conseiller chargé des missions à la primature. Mais à en croire un responsable de son mouvement resté en exil, Baba Laddé n’a toujours pas pris ses fonctions.

Selon notre interlocuteur qui a requis l’anonymat, Baba Laddé aurait décliné ce poste par un  silence synonyme du refus.

Le nouveau chef du Gouvernement, Dadnadji, aurait crée une commission pour tenter de ramener à des meilleurs sentiments le Général Baba Laddé

Et,  notre interlocuteur d’ajouter : « trois mois après la mise en place de cette commission, aucune suite n’a  été donnée à Baba Laddé qui s’impatiente ».

Par ailleurs, les éléments du FPR qui ont refusé de suivre leur chef, seraient entrain de se reconstituer au sud du pays, bénéficiant de la confusion qui règne actuellement en RCA, ils auraient profité pour s’armer et réorganiser la résistance.

Quant au Général Baba Laddé, l’avenir nous dira sur la décision qu’il prendra face au manque de volonté politique d’Idriss Deby.

A suivre………….

Le blog de makaila