Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

MOSQUEE-NDJAM18-11-2010-00-47-41.png

 

Selon nos  sources, un décret signé par une  cellule restreinte et réduit de la présidence en complicité avec Hassane  Hissein président du Comité Supérieur Islamique du Tchad, vise à interdire aux Imams d’éviter de parler politique dans les mosquées  lors des prêches des vendredis et dans toute autre rencontre ou réunion à caractère religieux.


Ce décret a été très mal perçu et fait débat actuellement dans la capitale tchadienne et sur l’ensemble du territoire national.

Les Imans ont mis sur place une commission, pour se pencher sur la question et sont allés rencontrer les responsables des organisations de la société civile en vue d’exprimer leur inquiétude face à la montée en puissance de la restriction liée à la liberté d’opinion et aux pratiques du culte au Tchad.

Un communiqué de presse signé  par les Imams des différentes mosquées est  transmis aux médias locaux, dans lequel, ils (Imams), dénoncent avec la dernière énergie leur désapprobation totale face à la  confiscation des libertés individuelles et publiques dans le pays par un régime totalitaire et répressif.

 


La rédaction du blog de makaila