Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Sur le site de la Présidence tchadienne, on peut lire dans la rubrique synthése du jour cet article laconique qui fait allusin de la grève des avocats dans le scandale financier au ministère de l'éducation nationale.

Que pouvez -vous interpréter de cet article:

JUSTICE:
Les avocats du barreau du Tchad ont déclenché hier une grève de 48 heures. Selon Me Badjé Magloire, ils protestent, entre autres, contre la violation flagrante de la procédure d’inculpation par le juge d’instruction ainsi que l’ingérence du pouvoir exécutif et les pressions qu’il exerce.


Notre rédaction a remarqué nettement,  qu'il y a là  insuffisance d'informations à propos de la grève entamée pour 48 heures pour protester contre l'ingérence du pouvoir exécutif dans le judiciaire.

Dans le cas d'espèce, il s'agit bien de l'affaire Haroun Kabadi, dont les médias étrangers ne font que faire écho.

A la lecture de l'article publié sur le site de la Présidence tchadienne, on réalise que l'on veut nous faire croire que des pressions sont exercées sans pourtant nous aider à identifier sur qui?

 

Cette manière de présenter les informations  sur un site officiel d'un pays, dénote clairement  l'absence de liberté de ton des journalistes qui y travaillant pour le compte de ce régime prédateur de la liberté dexpression et d'opinion.

 

Le site de la Présidence est donc coûtumier de la rétention d'informations,ce qui explique en outre, la restriction imposée aux journalistes qui traitent et diffusent les actualités nationales.


La rédaction du blog