Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

images-copie-13.jpeg

410.JPG                                                        Cliquez sur le document et l'agrandir en image pour lire

 

Monsieur Idriss Deby Itno, président de la République du Tchad a violé la constitution de la république en signant le décret 410 rétrocédant trois radios communautaires à l'ONRTV.


Ces trois radios  communautaires sont celles de  Fada ,Moussoro et kyabe.
Quelle que soit l'origine du financement de leur création, quel que soit l'apport de la communauté ,quel que soit l'état de ces radios ,le président de la République ne peut pas les rétrocéder car ces radios ont signé une convention avec le HCC,  Haut Conseil de la Communication, conformément à une loi de la République du Tchad (la loi sur la communication audiovisuelle).


Le HCC (dirigé par un  partisan du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), parti au  pouvoir, et dévoué à Deby) et le zélé ministre de la communication ont- ils induit en erreur le président ou c'est la volonté délibérée du président Deby de faire main basse sur la presse privée malgré son sermon de « ni or,ni argent mais la liberté ».


Les communautés auxquelles appartiennent ces radios ont peur de réagir.
Mais, les journalistes et associations des radios et presses ont-ils tous peur de réagir ou veulent ils arrondir leur ....


En signant le décret de rétrocession, président Idriss Deby Itno a foulé aux pieds la loi sur la communication audiovisuelle par conséquent, il a violé la constitution de la République du Tchad dont il est le garant devant la loi et devant Dieu.


L'assemblée nationale, la cour constitutionnelle, l’opinion nationale et internationale sont tous interpellées.


Aujourd'hui, les radios communautaires de Moussoro, Fada et Kyabé demain ca sera certainement radios fm liberté, Dja, radios de Moundou, sarh, Ati, Abéché que sais je encore ?

Source : Anonyme.