Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les autorités tchadiennes doivent s'investir pour assurer la sécurité des populations et garantir la paix civile à tous //

Archives

Publié par Mak

À Massakory, le canton c'est comme des marchandises, car on a vu un commerçant lui et sa maison en étage en «  poto-poto », se faire  nommer  chef de  canton avec un salaire de 200.000fcfa et 10 goumiers salarié 60000fcfa le chacun.

De plus,  un autre commerçant qui réside  à NDJAMENA, a créé d'abord un village sur un autre village déplacer ( Bachom ) , le problème est pendant  devant  la justice et subitement un décret qui nomme un chef de canton salarié de 200.000 fcfa plus 10 goumiers salariés de 60.000 fcfa,  chacun.

Les vrais et anciens fractions depuis la colonisation, sont là avec leur nomination de fraction malgré l'ordonnance 04 portant le changement de fraction soit en canton soit en groupement, selon le
règlement de l'administration, si le canton remplissait les critères administratifs, mais du jamais  à Massakory.

Ici,  on a appris  quel nombre  de population suffit  pour ériger un canton?

Je cherche une réponse et risque d’échouer sur cette question dans ce pays  dirigé par un chef de bandes.

À suivre

Correspondant à Massakory