Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak



Le problème nord-sud a toujours existé et existe encore, malheureusement. C'est seulement en le discutant qu'on le fera partir. Reconnaître l'existence d'un problème est un grand pas en avant vers sa résolution. Le nier est un pas en arrière et le problème persistera toujours. Les tchadiens se sont déjà affronté en nordistes et sudists.

On en parle dans les rues de N'Djaména : l'échec de l'attaque rebelle de février 2008 à N'djaména s'explique en partie par la mésentente des rebelles en cas de succès : pour Nouri, après Déby, il  fallait instaurer une période de transition, ce qui serait salutaire pour le Tchad. Tandis que pour les Erdimi, instaurer une période de transition serait une erreur, car les sudistes risquent de revenir au pouvoir.Pour éviter que les sudistes reviennent au pouvoir, les erdimi se sont lancé seuls à l'assaut de la présidence : la suite de l'histoire, tout le monde la connaît.

En réalité, les  éléments de Nouri n'avaient n'étaient véritablement pas entrés en action.Si tout était bien organisé, on n'entendrait plus parler de Déby aujourd'hui. L'échec est donc dû en partie au problème nord-sud.

Au risque de mettre en danger lunité nationale, on mène la politique de l'autruche.

OUVREZ LES YEUX : le problème nord-sud est là et DOIT ETRE DISCUTE !

 Commentaitre posté
par Incha sur le blog de mak