Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Le Front Islamique Tchadien (FIT) apporte son soutien total au dernier communiqué du porte-parole de l'UFR, monsieur Abderaman Koulamallah.

Comme le dit Koulamallah: "Nous renouvelons notre appel pour une rencontre de réconciliation nationale, qui ouvre la voie à un dialogue inclusif, réunissant l'ensemble des acteurs politiques tchadiens et ceux de la société civile pour un règlement définitif et durable de la crise tchadienne."

Abderaman Koulamallah a raison, la paix est possible au Tchad si de vrais négociations ont lieu, des négociations ouvertes avec tous les acteurs de la société tchadienne.

Les membres du FIT présent au sein de l'UFR comme au sein de l'armée tchadienne et de la société civile vont faire de leur possible pour que des négociations réelles soit entreprises.

Un premier acte de paix du président Déby serait de libérer notre guide Ahmat Ismael Bichara.

Par contre nous mettons en garde les acteurs: ces négociations ne doivent pas se tenir en Libye, la Libye étant un ennemi des Tchadiens.