Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

 

rue_ndjamena_correau430.jpg

En 2011 le gouvernement signe un accord avec les syndicats sur l’augmentation de salaire ; en 2012 il se dédie ; prétexte : les ressources de l’Etat ne suffisent pas. Or gouverner c’est prévoir et le Tchad est un pays pétrolier. Il y a du pétrole dans la zone méridionale exporté et celui du centre. La vraie raison : manque de volonté politique doublée d’injustice, de mauvaise gouvernance. Il y a des fonctionnaires civils ou militaires qui perçoivent des salaires doubles ou même triples ; il y a les détournements,  conséquence s : gaspillage, thésaurisation, fuite de capitaux, construction et achat de villas et palais, achat de 4x4 de luxes. L’ Etat est patrimonialisé : monopolisations de toutes les régies financières, privatisation des services de l’Etat, du commerce, des marchés publics…

La crise économique, l’inflation, bref la cherté de vie ne permet pas aux fonctionnaires ou aux ménages de vivre, il s’agit plutôt de la lutte pour la survie ; en même temps le régime prétend mettre en chantier des éléphants blancs : chemins de fer, aéroports, des universités, des centres d’affaires coutant des centaines de milliards avec d’énormes surfacturations.

 

Lecteur du blog