Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

OBJET : SUR LA SITUATION DES SOLDATS CAPTURES PAR LE MFDC

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH) exprime ses plus vives préoccupations face à la propension à l’exhibation de personnes en captivité et par conséquent vulnérables comme « butins » de guerre notamment dans le conflit sénégalais en Casamance.

 

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH) rappelle à toutes les parties belligérantes dans le cas d’espèce que les Conventions de Genève dont les dispositions sont contraignantes et non dérogeables s’appliquent à toutes les situations de conflit armé interne ou international.

 

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH) est d’autant plus préoccupée que les demandes formulées par les Organisations de Défense des Droits de l’Homme tendant à permettre aux organismes humanitaires tel que le CICR de pouvoir visiter toutes les personnes considérées aujourd’hui par le droit international comme des prisonniers de guerre dans cette partie de la région Sud du Sénégal sont restées à ce jour infructueuses.

 

 

                                                                 Le Coordonnateur

Maitre Assane Dioma NDIAYE