Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

COMBATTANTS-202-1-.jpg
Le chef de l’état-major du Front Populaire pour le Redressement (FPR) du Général Baba Laddé, a réagi sur notre blog à l’information se rapportant à l’arrestation du colonel Djibrine Dassert par le régime de Ndjaména.


Pour le colonel Ramadan à la tête d’un puissant mouvement armé opérationnel aux confins Tchad/RCA, et dont  la mobilité de troupes pose de sérieuses difficultés aux forces gouvernementales, l’arrestation d’un chef rebelle est loin de démotiver la base, car, dit-t-il depuis l’extradition vers Ndjaména de leur leader, ses éléments  sont animés d’un moral d’acier et combattent avec abnégation sur le terrain.


Le chef d’état-major du FPR pose ainsi la question en terme  d’injustice appliquée au Tchad, qui cristallise toute la révolte des citoyens tchadiens contre cette forme de règne du favoritisme absolu et de l’exclusion générale dans le pays.


Il le dit : « Tant que l’injustice de Deby et les siens persiste, la guerre se poursuivra jusqu’à la dernière victime ».


L’ancien commando formé au Zaïre,  reste ferme quant à la détermination de ses éléments  de continuer la lutte armée  face au régime en dépit du soutien fort de l’allié français.

 

Propos recueillis par

Le blog de makaila