Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

On a appris qu’il y a des formes de condamnation telles que la lapidation, les coups de fouets, et autres amendes prescrites par la charia. Mais depuis que le mouvement des jihadistes se répand de plus en plus en Afrique, on assiste à des condamnations d’un autre genre. Ainsi, au Mali, c’est un péché impardonnable aux yeux des nouveaux messies que d’écouter la radio, écouter la musique, regarder la télé, jouer au football, fumer, ou boire de l’alcool… La liste est longue. Tout ce qui provient de l’occident est à bannir.

 

Hélas, cette loi n’est applicable qu’en sens unique. Elle exclut ceux qui l’ont concoctée. En effet les jihadistes se servent des armes à feu pour tuer ; des véhicules tout terrain pour aller attaquer, enlever des gens, et fuir ; des téléphones portables pour communiquer ; prennent des avions pour exporter la terreur… La liste est également longue. Tous ces appareils n’ont été ni inventés, ni fabriqués au Mali, en Algérie, au Niger… Les premiers à violer cette charia à multiples interprétations sont eux-mêmes.

Cette loi devrait s’appliquer d’abord à eux avant de frapper les autres. Malheureusement ceux qui écrivent les lois ne sont pas concernés par celles-ci.

 

Valéry Tourdé