Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Le jeudi 21 février dernier, nous vous avons informé que M. Malloum Abdoulaye, le président de l'association tchadienne des criminologues sans frontière, a poignardé son collègue Ramadan. Aux dernières nouvelles, la vie de ce dernier n'est pas en danger. Mais, 24 heures après son forfait, notre criminologue s'est donné la mort en se logeant une balle dans le crâne. Indignés par cette nouvelle, ses collègues pensent que les responsables de la direction de l'enfance ont fui leurs responsabilités dans ce drame. "Le lendemain de cette affaire, M. Malloum Abdoulaye s'est présenté au bureau avec son pistolet. Le directeur l'a écouté mais, il l'a laissé partir.
Peu de temps après, les gendarmes sont arrivés. Ces derniers lui ont laissé une convocation au concerné. Pendant la nuit qui a suivi, M. Malloum Abdoulaye s'est donné la mort!" déclare un fonctionnaire de la direction de l'enfance.
 
M. Malloum Abdoulaye est donc enterré avec les raisons de son acte?
 
En tout cas, autour de lui, le monde soutient qu'il avait un comportement atypique qui ferait pencher sur la démence.  Selon des sources bien renseignées, M. Malloum Abdoulaye ne s'entendait plus avec son père, On nous apprend aussi qu'il avait tenté de poignarder leur chef de service également. C'était la vigilance de M. Ramadan qui a évité ce second drame.
 
Le Blog de Makaïla adresse ses condoléances les attristées à la famille du disparu et souhaite prompt rétablissement à Monsieur Ramadan.