Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

 

images-copie-2.jpeg

Selon nos sources, deux journalistes de FM Liberté, radio privée basée à Ndjaména, ont été interpellés par le Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie (PSIG) pour de motif inconnu.

Les deux journalistes ont passé 45 minutes dans les locaux de la gendarmerie avant d’être relaxés.

Ces derniers temps au Tchad, le régime fait planer une menace sur des hommes des médias qui optent pour informer objectivement l’opinion publique nationale sur la situation actuelle du pays.

Les journalistes qui travaillent pour des organes de presse étatique ou privée sont soumis aux mêmes  pratiques d’intimidations de la part des autorités tchadiennes. Ce qui contraint  de nombreux d’entre eux,  à faire profil bas dans le traitement et la diffusion de l’information.

L’exercice du métier de journaliste dans le pays, est devenu périlleux pour ceux qui osent informer sur les réalités que vivent les Tchadiens sous Idriss Deby.

Face à cette chape de plomb du régime actuel, plusieurs journalistes tchadiens ont abandonné leurs métiers et quitté le pays pour s’exiler à l’étranger.

La démocratie tchadienne ne peut fonctionner sans l’exercice effectif de la liberté de presse.


Makaila Nguebla