Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

3151037-4504184.jpg                      

Dr TOUPTA LA GAFEUSE,

Pendant que tout le pays est sous tension en raison de la grogne sociale, Mme la ministre s’immiscie dans la gestion de l’hôpital général de référence nationale en nommant un chef de département clinique à l’HGRN par un arrêté sans en aviser la direction du dit hôpital. Le problème qui se pose est la personne nommée à ce poste, il s’agit du Dr Sougui chirurgien de son état. Sauf que ce Mr ne s’entend avec aucun de ses collègues pour preuve : ils sont venus avec le chef de service des urgences, il a fomenté une histoire contre le chef de service d’urologie et avec l’aide de ses parents, il a enfermé en prison ce chef de service nu l’intervention de certaines personnes le chef de service d’urologie serait encore en prison. Entre Dr Sougui et l’actuel directeur de l’hôpital général ainsi que son adjoint (qui est aussi le chef de service des urgences), c’est une tension qui règne, c’est chien et chat. Actuellement à l’HGRN, tout peut exploser d’un moment à un autre, les médecins disent si la ministre ne revient pas sur sa décision, ils vont tous démissionner et elle viendra s’occuper des malades elle-même. Avec la grève qui se poursuit a-t-on vraiment besoin de cela dans le plus grand hôpital de la capitale tchadienne ?!

 

 

 

Correspondant anonyme.