Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Mahamat-Ali-Hassan.jpegMalgré la médiation menée par le nouveau Secrétaire Général de la Présidence de la République, Adoum Younousmi et le griot patenté, serveur de thé à la présidence « Général » Andjami qui tentaient de le persuader à rester chez lui dfinitivement.

C’est donc un échec notoire pour ces deux lascars. Libéré suite au décès de sa mère, l’ancien ministre du Plan, de l’Economie et de la Coopération, Mahamat Ali Hassan, aurait décidé de lui-même de retourner en prison ce mercredi, 30 mai 2012.

La médiation menée par Adoum Younousmi et Andjami envoyés par Idriss Deby pour le convaincre de ne pas retourner en prison ne lui a pas finalement convaincu de renoncer à sa décision.

D’un autre côté, on apprend aujourd’hui que l’ancien ministre de la Sécurité publique Abdelkerim Ahmadaye Bakhit serait viré du Gouvernent pour avoir osé dire à Idriss Deby que les meilleurs officiers de la police tchadienne ont abandonné leurs fonctions pour aller faire autre chose.

La police est aujourd’hui entre les mains des Zaghawa incompétents, nullards et cupides. Voilà en quelques sortes, les principales causes de son limogeage, selon certaines indiscrétions. Idriss Deby est de plus en plus contesté par ses anciens collaborateurs d’hier ; victimes de sa légendaire ingratitude.

A suivre……….

Azarak Sultan