Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

image_dimensions.php.jpeg

M.Djibrine Assali, qui a présidé à la tête de  l’Union des Syndicats du Tchad (UST), est détenu au secret depuis le  mois de septembre 2011 par les services de renseignements soudanais dans un lieu inconnu.

Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme parmi lesquelles, la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO),  Droits Sans de l’Homme Sans  Frontières (DHSF), et Amnesty International, ont été saisies par la rédaction de notre blog, les amis et famille du syndicaliste tchadien.

Des démarches qui ont été entreprises par ces organisations de défense des droits de l’homme visant à faire la lumière sur sa détention, buttent à un obstacle des autorités soudanaises.

Tout le monde n’est sans savoir que le régime soudanais est réputé par une mauvaise image en matière du respect du droit de la personne humaine.


M.Assali est victime d’un complot orchestré par le régime de Ndjaména de connivence avec celui de Khartoum.


Le Soudan reste un pays inaccessible aux organisations de défense des droits de l’homme, ce qui pose un véritable  problème aux démarches qui sont menées par les uns et les autres.


L’Union des Syndicats du Tchad (UST) ne doit pas rester indifférente sur le sort de M.Assali, en  manifestant  sa solidarité à l’égard de cet homme qui a sacrifié sa vie pour défendre les intérêts moraux et matériels des travailleurs tchadiens.


Makaila Nguebla