Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

UE_louis_michel220_2005.jpg

Louis Michel,  commissaire européen au Développement et à l'Aide humanitaire, est connu de tous pour son penchant traditionnel en faveur du régime d’Idriss Deby, et ce, au détriment de l’opposition tchadienne, de la société civile et des valeurs démocratiques.

 

Hier, au cours d’un point de presse qu’il tenait à Ndjaména,  sur la mission des observateurs de l’Union européenne lors des élections législatives du février 2011, Louis Michel a été interpellé.

 

Un journaliste tchadien qui se trouve dans la salle, a posé une question pertinente et sensible  qui a agacé le député européen. La question est de savoir : pourquoi la mission de l’Union européenne a-t-elle attendu aprés le scrutin présidentiel pour publier le rapport  des élections législatives ? Et, au journaliste d'ajouter : "Si cela n'explique pas le fait que l'Union européenne est si proche du pouvoir de Deby que de son peuple?"

 

Irrité et déstabilisé par cette interpellation, Louis Michel dépourvu d’argument, dit au journaliste : « Je ne polémique pas avec vous ».

 

Si la démocratie connait au Tchad un blocage c’est par la faute de l’Union européenne et de la France qui ont opté pour le maintien d’un dictateur au pouvoir contre le respect des droits de l’homme et un Etat de Droit réclamés à cor et à cri par le peuple tchadien.

 

C'est aux Tchadiens de s'imposer à Deby et  à ses alliés comme les peuples arabes.

 

 

Makaila Nguebla