Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Une fois de plus, notre équipe rédactionnelle a été saisie de Lomé, ce matin par la famille du réfugié politique tchadien, M.Hassane Fadoul Kitir, arrêté et détenu à Kara par les autorités togolaises sous le prétexte fallacieux du Gouvernement tchadien.

Dans un passé récent, nous avons alerté à maintes reprises,  les organisations locales, sous-régionales et internationales leur demandant d’intercéder en  faveur de l’intéressé  afin d’en empêcher son extradition vers son pays d’origine le Tchad où sa vie est en péril.

Nos appels ont certes étè entendus au plus niveau par les institutions compétentes en la matière.

Mais force est de constater que depuis un mois de détention illégale, selon la famille Hassane Fadoul Kitir qui a joint la rédaction de notre blog, elle n’a toujours pas réussi à entrer en contact avec lui et n’a de ses nouvelles.

Face à cette nouvelle alarmante, il est du devoir des défenseurs des droits de l’homme, des organisations humanitaires en charge de la question de protection des réfugiés et exilés  politiques de se mobiliser pour apporter un soutien fort et conséquent à M.Hassane Fadoul Kitir afin que son cas soit traité avec une attention soutenue,  de minutie et rigueur.

A cet effet, nous lançons un appel en direction du Haut Commissariat  pour les Réfugiés de l’ONU à Genève et en même temps à la délégation régionale accréditée à Dakar (Sénégal) de faire en sorte que le travail de coordination avec le bureau de Lomé soit déterminant pour la libération dans un bref délai de M.Hassane Fadoul Kitir et que cela devienne un dénouement heureux pour sa famille qui vit angoissée depuis son arrestation et incarcération dans de circonstances obscures.

Par ailleurs, notre blog souligne qu’une pétition du collectif HFK, est en ligne depuis quelques semaines : voir la pétition ici : http://www.lapetition.be/list_signs.php?petid=5966

 

Fait à Dakar, le 25-01-2010.

Makaila Nguebla