Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

D’après des sources bien informées provenant des officiers mécontents de laForce Armée Centrafricaine  (FACA) recueillies sur le terrain à  Bangui, les soldats tchadiens envoyés en RCA sans l’accord de leur parlement sont entrain de se poser plusieurs questions du genre : qu’est ce qu’on est venu chercher ici ? Peut-on perdre nos vies pour une cause injuste sur une terre étrangère ? Sommes-nous des vrais mercenaires sur le compte d’un dictateur  ou des vrais soldats intègres ?  Certains officiers tiennent des paroles radicales : **on est envoyé par un régime illégitime pour secourir un autre illégitime abandonner par toute sa population** Les mêmes sources confirment qu’il y a un grand risque de voir ces soldats tchadiens se révolter contre leur propre Président. La situation est aussi inquiétante du moment où certains officiers de deux camps sont tombés d’accord pour ne tirer aucune balle en direction des SELEKA (coalition rebelle centrafricaine). Cette situation palpable laisse croire que la présence des soldats tchadiens ne peut pas garantir la chute de Bangui, la capitale Centrafricaine.

Nous saluons solennellement la déclaration du président Hollande ** le temps des soutiens aux régimes africains est terminé ** De même François Hollande a affirmé de n’est plus s’ingéré dans les affaires intérieures d’un pays souverain… Nous demandons au Président tchadien d’en faire autant, sinon les retombés de cette action unilatérale seront très catastrophiques non seulement pour le Tchad et la RCA mais aussi dans toute la sous région (Cemac). Les jours suivants seront riches en infos.     

 

Un officier de la FACA.