Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Par Valérie Duhaime


Patrick Robitaille explique « L’accès à l’eau. Le niveau standard de litres d’eau par jour à fournir aux personnes dépendantes de l’aide internationale est fixé à 15 litres par personne par jour. En ce moment, nous sommes en mesure d’en fournir environ 8 litres. Il faut comprendre que les gens là-bas ont l’habitude de fonctionner avec peu d’eau, mais les ressources sont nettement insuffisantes. Ils se débrouillent comme ils peuvent, trouvent des sources d’eau, bien souvent inappropriées.

Les Soudanais et les Tchadiens s’approvisionnent à des rivières asséchées dans lesquelles ils creusent pour avoir accès aux eaux souterraines. On nomme ces rivières des Wadis. Comme les ressources sont tellement réduites, les animaux y boivent aussi, et les gens y font leur besoin. C’est comme ça que les problèmes d’hygiène apparaissent.»