Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

(Agence Ecofin) - Des enlèvements de pétrole brut d’un volume de 10,40 millions de barils entre le 1er janvier 2013 et le 15 mai 2013.

C’est la quantité de pétrole tchadien qui a transité par le territoire camerounais et a été enlevée au terminal du pipeline Tchad-Cameroun situé à Kombé, dans la ville de Kribi.

C’est la raison pour laquelle, la société Cotco, qui gère l’oléoduc transportant le pétrole tchadien, a versé à l’Etat du Cameroun 2,3 milliards de FCFA de droit d transit.

Telle est la quintessence d’un communiqué que vient de rendre public le président du Comité de pilotage et de suivi des pipelines (Cpsp), Adolphe Moudiki, par ailleurs administrateur directeur général de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), le bras séculier de l’Etat du Cameroun dans l’exploitation pétrolièr.

Source:http://www.afriqueexpansion.com/depeches-afp/9678-le-pipeline-tchad-cameroun-a-rapporte-au-tresor-public-23-milliards-de-fcfa-entre-janvier-et-mai-2013-.html