Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Aff-hh-copie-1.jpg

La déclaration hier du Président sénégalais Me Abdoulaye Wade de se dessaisir du dossier Habré faute de financements et suite à la décision de la Cour de justice de la CEDEAO  contraire à la position de l’Union Africaine (U.A), a suscité au Tchad, la réaction d’Abderahma Djasnabaille, ministre tchadien des droits de l’homme.

Pour  Abderahman  Djasnabaille, le Tchad est prêt d’organiser  le procès d’Hisseine, car il dispose des magistrats compétents et qu’il compte saisir  l’Union Africaine au prochain sommet de janvier 2011.

Du côté des organisations de défense des droits de l’homme,  la déclaration du ministre tchadien, est  mal accueillie.

Pour M.Alioune Tine de la RADDHO : « rien ne peut garantir à  Hissein Habré de bénéficier  d’un jugement équitable au Tchad où la peine de mort est en vigueur.  »

Au Tchad,  il convient de rappeler que la justice est  tenue en laisse par Idriss Deby et son clan au pouvoir  et que les citoyens  tchadiens sont victimes des procès  expéditifs souvent instrumentalisés.

Makaila Nguebla