Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Hinda se sent à l'étroit au palais Rose!

Jeune et richissime, Hinda veut des vacances en milieu balnéaire aux bras de son président de mari, loin de quatre mures de ce palais Rose encombrant et achalandé des bouffons. Le mari devient de plus en plus inaccessible, regagne très tard son lit conjugal pour ronfler. Elle se sent insatisfaite et commence à se dégouter des lambris de ce palais envahissant truffés d'illettrés en armes.
Hinda se dit qu'elle n'a plus de vie. Sa vie de jeune épouse est empoisonnée par une clique envahissante de bouffons et de demandeurs d'argent et de boulot.
Les frères Bourma lui donnent quelque espoir de vie de liberté. Elle préfère la maison de sa cadette où elle peut causer, se maquiller et danser avec les Bourma et leurs cousins, de jeunes dont elle apprécie la compagnie.
Elle dit en secret qu'elle est horrifiée de vivre avec son mari et ses odeurs d'alcool et de sueur.
"on ne trouve pas tout dans la vie. J'ai la fortune mais pas de vie de couple" disait-elle à une confidente.
"sabour-bess!" lui réplique la concernée.
Hinda rêve des espaces libres, air et fruits de mer, barbecue et harissa de Maroc, musique douce de jacuzzy aux îles hawaï.
Le Président Deby comprendra un jour que sa jeune épouse demande plus d'egard et de disponibilité?

La confidente de Hinda