Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

 

Source: http://koaci.com/articles-80543


deby2.jpg-

Yamoussoukro - le 28 février 2013 © koaci.com - Alors qu'il a appelé ce mercredi ses partenaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à accélérer le déploiement de leurs troupes dans le cadre de la mission des Nations unies au Mali (Misma) et que se poursuivent de violents affrontements avec les islamistes dans le nord du pays qui ont causé la mort des 27 soldats tchadienns de la MISMA le vendredi dernier, Idriss Déby semblerait être clairement venu à Yamoussoukro pour réclamer son dû.

En effet KOACI.COM apprend de source diplomatiques ivoiriennes, que le Tchad se serait déplacé à la 42ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao essentiellement pour accélérer le versement d'une promesse financière évaluée selon nos informations, à près de 100 milliards de Fcfa.

Idriss Déby, dont le pays est hors Cedeao, que l'on a annoncé "en colère" et sans nul doute financièrement impatient , s'en serait personnellement plaint auprès d'Alassane Ouattara ce mercredi soir.

Notons que la communauté internationale s’était engagée fin janvier sur le versement d'une enveloppe financière de plus de 228 milliards de Fcfa (455 millions de dollars), destinée à la Misma, à l’armée malienne et à l’aide humanitaire.

Alassane Ouattara a affirmé lundi que les besoins globaux avaient doublé pour se chiffrer désormais à 475 milliards de Fcfa (950 millions de dollars).

Rappelons que l'armée tchadienne a mis 2400 hommes à la disposition de la Misma (Mission internationale de soutien au Mali) et les troupes du pays d'Idris Déby se heurtent à une résistance acharnée des rebelles dans le massif des Ifoghas, près de la frontière algérienne.

Le sommet prendra fin ce jeudi, le nouveau président de la Cedeao sera désigné à l'issue de cette journée. Alassane Ouattara devrait sans surprise être reconduit pour un second mandat à la tête de la CEDEAO.

Amy