Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

 

A.T.I : Monsieur Koulamallah, vous êtes en France peu de temps après l'expulsion du président de l'UFR vers Doha. Vous a-t-on demandé, vous aussi à votre tour, de quitter le Soudan?

Abdéraman Koulamallah : Jamais de la vie! Le soudan est le pays de ma mère et de mes oncles maternels qui sont nombreux dans ce pays. Ma femme est soudanaise. Ce pays est pour moi une deuxième patrie et il ne viendra pas à l’esprit des soudanais de me refuser l’accès. Cependant ils peuvent me demander de ne plus y exercer d’activités politiques, chose que je comprendrais.

 

A.T.I : Un mot de la fin?

Abdéraman Koulamallah : Dieu sauve le Tchad!

 

A.T.I : Abdéraman Koulamallah, je vous remercie.

Abdéraman Koulamallah : Merci à vous.

 

Propos recueillis par Kébir Mohamed Ahmed

Visitez le site: http://www.tchad-presse.net/TCHAD--Le-Porte-parole-de-l-UFR-se-confie-a-l-Agence-Tchadienne-d-Information-A-T-I_a412.html