Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

agmaidougri-e16ae

Le bureau politique du Front pour le Salut de la République (FSR), porte un intérêt particulier à la situation des étudiants tchadiens à Brazzaville dans le contentieux qui les oppose à l’Ambassade du Tchad au Congo.


L’ensemble de membres de notre mouvement exprime son indignation totale devant l’attitude d’arrogance et de mépris avec lesquels les responsables tchadiens de la représentation diplomatique  traitent la question se rapportant à la vie des étudiants tchadiens à l’étranger.

Notre organisation proteste aussi contre le recours aux mesures d’intimidations policières utilisé par les autorités tchadiennes à Brazzaville pour résoudre les problèmes liés aux revendications légitimes des ces étudiants tchadiens, dont les conditions de vie se sont dégradées considérablement par la faute de l’incurie du Gouvernement tchadien qui n’accorde aucun droit de regard à la formation des élites et cadres de demain au Tchad.

Face à cette situation d’extrême précarité à laquelle font face les étudiants tchadiens se trouvant à Brazzaville et victimes de persécutions des autorités administratives et consulaires de la représentation diplomatique du Tchad accrédité dans ce pays, le Front pour le Salut de la République (FSR) :

-          Exprime sa grave préoccupation et apporte son soutien aux démarches et aux revendications légales de ces étudiants tchadiens ;

-          Lance un appel au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et au Comité International de la Croix-Rouge (CICR), de bien vouloir  prendre en charge tous les étudiants tchadiens dont la situation mériterait une prise en charge totale pour assurer la continuité de leurs études ;

-          Invite les organisations congolaises des droits de l’homme et les organisations internationales saisies de cette affaire, d’accorder leur protection et la sécurité à  tous les étudiants tchadiens traqués et menacés par la police locale sur ordre de l’Ambassade du Tchad à Brazzaville ;

-          Enfin, appelle toutes les parties concernées à la négociation pour un dénouement heureux de cette situation bloquée.

 
Fait le 10 février 2010

Pour le bureau politique du

Front pour le Salut de la République (FSR)

M. Annour Al-halou

Contact : 00 88 216 212 578 25