Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

zene bada
M.Mahamat Zène Bada,ancien Maire
de la ville de Ndjaména.

Selon une source bien informée proche de la famille de M.Mahamat Zène Bada, ancien maire de la ville de Ndjaména, son fils Hissein Mahamat Zène Bada est décédé hier de suite dans un accident de circulation.


A cet effet,   une demande de mise en liberté provisoire,  a été adressée par l’entourage de M.Mahamat Zène Bada  auprès  des autorités administratives tchadiennes en vue de  solliciter une autorisation visant à le permettre de sortir de la prison pour assister  à l’enterrement de son fils. Mais celle-ci aurait été rejeté  sans justifier le motif par les responsables administratifs au Tchad.

Cette attitude inhumaine et indigne des autorités tchadiennes, dénote  l’ingratitude qui caractérise le pouvoir central de Ndjaména dont le sadisme et le cynisme à l’encontre de toute personne sont avérées.


Dans un entretien téléphonique  avec un des  proches, de M. Zène Bada, il affirme qu’à Ndjaména en ce moment, la tension et la frustration ont atteint le paroxysme et l’inadmissible,  car, dit-il, : « les parents et amis  condamnent  vigoureusement le rejet par les autorités  de la demande d’autorisation de mise en liberté provisoire formulée en faveur de l’ancien Maire dont le but  se veut humaniste. »


Le blog estime que Idriss Deby ne connait aucun sens de l’humanisme et que toute  relation entretenue avec lui, s’achève souvent avec regret et douleur pour quinconque, qui, à un moment ou autre, a rendu service à son régime.

La rédaction du blog.