Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak


Selon la dernière livraison du 15 au 30 octobre 2012 du journal ABBA GARDE, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Technique a demandé à Monsieur Abba Danna l’actuel recteur de l’université de N’Djamena de lui montrer son doctorat, c’est-à-dire de prouver qu’il détient réellement un doctorat fut-il de 3ème Cycle.

ç’en est trop. Monsieur Abba Danna doit prendre son courage à deux mains et nous dire la Vérité. Elle blesse mais ne tue pas. Depuis quelque temps on ne lit que ça partout. Nous l’invitons à démissionner s’il s’avère qu’il ne possède aucun doctorat et de se mettre à la disposition de la justice car il a abusé de la confiance de l’Etat tchadien, depuis son recrutement comme contractuel à l’Université de N’Djamena et cela depuis une vingtaine d’années.

Ce n’est que le bout visible de l’iceberg. Il y a des enseignants-chercheurs qui sont entrés à l’Université de N’Djamena et par extension dans tout le ministère par des faux doctorats ou d’autres diplômes. Le Ministre de l’Enseignement Supérieur est interpellé. la détection du faux ne doit pas limiter à l’université de N’Djamena seulement mais étendu à tout le ministère. C’est de la malhonnêteté et du vol que de vouloir tricher avec un diplôme qu’on n’a pas mérité. Fini la complaisance Monsieur le Ministre, fini la facilité, fini la médiocrité. Il faut agir!


Ngon Kom