Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

CAMEROUN

 

L'organe officiel de régulation prend des mesures de suspension contre 11 médias

Reporters sans frontières prend note de la décision prise par le président du Conseil National de la Communication (CNC) au Cameroun, le 6 septembre 2013, de procéder à la suspension de plusieurs médias pour “atteintes à l’éthique et à la déontologie”.

Cette mesure concerne sept journaux, trois radios et une station de télévision. Un animateur de radio et deux éditeurs de journaux se voient également empêchés d’exercer leur activité.

“Sans préjuger de la teneur des propos reprochés à ces radios et journaux, ces suspensions massives, à quelques semaines des élections législatives du 30 septembre, peuvent paraître politiquement motivées. Nous demandons de claires explications quant aux origines de la mesure prise par le CNC.” déclare Reporters sans frontières.

Les médias, très nombreux et dynamiques au Cameroun, souffrent de la faiblesse des moyens financiers ce qui mène souvent à des pratiques clientélistes et appauvrit d’autant le paysage médiatique du pays.

Le Cameroun est classé au 120e rang sur 189 pays dans le classement mondial de ma liberté de la presse 2013, établi par Reporters sans frontières (http://fr.rsf.org/press-freedom-index-2013,1054.html).

 Plus d'informations sur la liberté de la presse au Cameroun: (http://fr.rsf.org/cameroun.html).