Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Christian-Ngardoum-Mornonde.jpg

                                                                               Christian Ngardoum

C'est le tour de la BEAC de Ndjamena d'entrer dans la danse des malversations
Selon un rapport, encore confidentiel et dont les autorités disposent une copie, indique que la Direction Nationale de la BEAC de NDjamena n'est pas exempt et des malversations ont été orchestrées par le Directeur National, SEM Christian Ngardoum. Ce dernier s'octroie par exemple une avance de salaire de 100 millions de fcfa, distribue des crédits des dizaines de millions de f cfa à une bande d'amis (la BEAC s'érige désormais en banque commerciale), reforme des véhicules et des meubles.

Selon d'autres informations en provenance des chancelleries de Ndjamena, une seconde enquête serait diligentée pour confirmer les faits qui seraient rapprochés au Directeur. La suite est connue. Bref, notre pays le Tchad vit chaque jour une série d'actes qui montrent que sous le régime de Deby, la course à l'enrichissement illicite concerne malheureusement toutes les institutions de la République. Comme Makaila le souligne dans son billet, nous ne devons pas croiser les bras et laisser le pays sombrer dans le néant. Je suis d'accord qu'il nous faut forcément une révolte générale pour redonner aux Tchadiens et Tchadiennes leurs honneurs et dignités bafoués par ce régime.

Arrêtons donc de pleurnicher et dressons nous comme un seul homme contre le système Deby.