Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

hn.JPG

 

Le jeune talentueux comédien tchadien, Haikal Zakaria, alias Commandant Alkanto, recyclé en membre du gouvernement Nadingar II donne du fil à retordre à notre cher premier ministre qui veut le faire marcher par le bout du nez.
Instruit par « les hautes autorités » de faire nommer dans les régions des délégués de la Jeunesse et du Sport en tenant compte de la liste des personnes amenées par les dix bureaux de soutiens, Haikal s’est exécuté avec célérité tout en demandant l’avis de son patron hiérarchique. La fois dernière, lors d’une de ses parties de Saoulerie, notre ministre de la jeunesse a fait part de la seule préoccupation du PM a conservé le délégué de la Jeunesse de Doba. Pour le reste, il s’en fout, dit-on.
Mais, grande a été notre surprise lorsque quelques jours plus tard, notre ami vient tout énerver nous dire que le PM bloque son projet de décret parce qu’il veut lui suggéré d’autres noms. Alors le jeune ministre ne veut pas l’entendre de cette oreille. Encore qu’il a promis à quelques uns parmi nous des postes dans ces régions.
Selon toute vraissemblance, le Premier ministre a agit ainsi sur le conseil de son premier et unique conseiller Hassan Sylla Ben Bakari qui veut mettre les siens également dans ce décret. Mais cette fois-ci, Haikal qui a le soutien du Chef de l’Etat ne veut pas du tout reculer.
Il faut dire que c’est suite à la rencontre entre le président de la république et les responsables des dix bureaux de soutiens les plus représentatifs que la décision de les nommer dans le ministère de la jeunesse est prise. Elle n’a été notifiée à Haïkal que pour l’exécuter. Donc…


Correspondance particulière