Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Selon l’entourage de M.Hassane Fadoul Kitir, réfugié politique tchadien en résidence surveillée au Togo, la délégation du Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) de l’ONU, présente à Lomé, aurait fait entendre à l’intéressé qu’elle lui retirerait son statut de réfugié et déclinerait toute responsabilité visant son extradition vers le Tchad.

Son épouse est également inquiète, quant à la surveillance policière renforcée sur son mari ; elle en appelle aux organisations des droits de l’homme au niveau sous-régional et international d’intercéder auprès de l’Etat togolais pour que toutes les mesures liberticides prises et l’acharnement à l’encontre de son mari, s’arrêtent.

Il convient de rappeler que depuis huit (8) mois fermes que Hassane Fadoul Kitir est sous résidence étroitement  surveillée à Kara.

La décision du HCR de lui retirer son statut est une infraction grave portée au droit international et à la protection humanitaire, a affirmé un responsable d’une organisation africaine de défense des droits de l’homme, basée à Dakar.

Notre blog s’interroge sur l’absence des réactions du comité de soutien et des amis de M.Hassane Fadoul Kitir, qui ont initié une pétition mise en ligne en sa faveur au début de l’année.

 

Makaila Nguebla