Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Salah Abdallah Gosh, chef des services secrets et  de renseignements soudanais, est enlevé de son poste à responsabilité et devient conseiller du Président Oumar Hassane El-béchir.

Son départ de ce poste stratégique, pour un pays, comme le Soudan,  est un signe d'apaisement lancé à l'endroit de la communauté internationale, qui exige de Khartoum, de faire d'efforts  en matière du respect des droits de l'homme dans le dossier du Darfour.

Le Soudan, faut-il rappeler est confronté à des sérieux ennuis avec l'opinion occidentale, sur des questions relatives au respect du Droit international humanitaire.

Les autorités soudanaises, qui se sont montrées particulièrement attentives à certains appels, posent des actes conciliants et multiplent de plus en plus les gestes dans le sens de rassurer l'opinion internationale en vue de soigner l'image de leur pays, et  d'attirer la sympathie des partenaires étrangers.

Pour les observateurs tchadiens, la mutation de Salah Abdallah Gosh, permettrait aux autorités  Soudanaises de reconsidérer leur approche dans le dossier tchadien.


Makaila Nguebla