Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Abéché, chef lieu du Ouaddaï géographique, situé  à l’est du Tchad, est incontestablement,  une  région,  la pus religieuse et commerçante du pays.

Selon certains témoignages des personnes originaires de cette localité, autrefois, Abéché, était un carrefour de multi-culturalité, havre de paix et de tolérance où vivaient en harmonie, toutes les composantes du Tchad, issues de divers horizons, sans distinction notable entre autochtones et allogènes.


Avec la cassure sociale que connaît le Tchad sous Idriss Deby, les fractures ont également réapparu et affecté   cette région, qui devrait être un symbole d' intégration intercommunautaire de par sa composition sociale.


Les ressortissants du Ouaddaï géographique en général, sont des gens paisibles sans histoire.


Aujourd’hui, le régime d’Idriss Deby, serait inévitablement à l’origine de cette différenciation sur des bases ethniques entre les couches sociales du Ouaddaï.


La région du Ouaddaï, a formé plusieurs responsables  politiques et administratifs, aujourd’hui, dans l’administration publique.

 
Les cadres civiles et militaires et les responsables religieux, de cette localité,  doivent penser à redorer  le blason à leur région, son prestige d’antan en tant que  pôle d’intégration communautaire, une des valeurs ancestrales du Grand Ouaddaï géographique qui englobe tout le monde au delà des considérations religieuses ou régionales.


 
Makaila Nguebla