Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

En dehors de ces échéances électorales, les défenseurs se sont retrouvés également en première ligne de la répression lors des situations de crise, qu’elles soient liées à des élections antérieures entachées d’irrégularités et de violences ( Kenya), à des coups d’État ou tentatives de coup d’État (Mauritanie, Tchad) ou à des manipulations constitutionnelles en vue  des prochaines échéances électorales ( Cameroun).

Les défenseurs des droits de l’Homme ont en effet été systématiquement harcelés pour avoir témoigné, protesté ou condamné les violations des droits del’Homme perpétrées lors de ces événements contraires au principes
démocratiques. Parfois, ils ont dû quitter momentanément leur pays,comme au
Tchad.

Extrait du rapport 2009 de la FIDH

http://www.fidh.org