Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Un ressortissant tchadien d'une trentaine d'années, répondant au nom de Saad Hissein Moubarak, réfugié politique en Autriche, qui revenait d’Afrique du Sud dans le cadre d’un voyage privé et en transit, a failli être enlevé par des individus parlant l’arabe à Abuja au Nigéria.

 

De justesse, il a pu alerter une antenne locale d’organisation des droits de l’homme basée dans cette ville qui était intercédée en sa faveur en lui apportant une protection  effective et l’aider  à continuer son itinéraire. A appris de source indépendante proche de l’intéressé qui a joint la rédaction du blog ce jour du samedi depuis la ville d’Abuja.

 

M.Saad Hissein Moubarak, vit donc en Autriche où il est exilé politique et effectuait régulièrement des voyages vers l’Afrique dans le cadre de ses activités.

 

Cette tentative de kidnapping, est le réflexe permanent qui anime les autorités de Ndjaména, qui traquent  les opposants au régime par l’entremise des agents de services de renseignements disséminés à travers les grandes villes africaines et européennes.

 

La rédaction condamne fermement la volonté du pouvoir d’Idriss Deby de renouer avec des pratiques inhérentes aux régimes d’exceptions ; lesquels s’illustrent par des méthodes policières pour arrêter des opposants tchadiens.


Nous recommandons impérativement à tous les opposants tchadiens de prendre attache avec des associations de défense des droits de l'homme ou de se prémunir des contacts téléphoniques  des responsables investis de la volonté de cette  mission  de les défendre avant d'entreprendre des voyages dans des pays à haut risque de sécurité.


Makaila Nguebla