Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak


      
       Fidel Moungar, ancien PM du Tchad.

Paris, France (PANA) -
La partialité de la France dans la crise tchadienne nuit à la recherche d'une solution politique, a estimé l'ancien Premier ministre tchadien, Fidel Moungar, pour qui "le comportement de la France [dans la crise tchadienne] soulève des interrogations légitimes".

"La France a les moyens, directement ou indirectement, de contribuer à l'apaisement par le dialogue avec l'appui de l'Union européenne", a encore souligné M. Moungar, lors d'un entretien accordé mercredi à la PANA.

Pour lui, le traitement "déséquilibré" des protagonistes de la crise par la France conduit à des radicalisations aussi inutiles que défavorables à la recherche du compromis politique.

Une délégation de la Société civile tchadienne était venue récemment à Paris porter les mêmes accusations contre la France avant d'appeler la diplomatie française à exercer des pressions sur le président Idriss Déby Itno.

Soulignant l'appui militaire de diplomatique de la France au régime de N'Djamena, la Société civile tchadienne, comme M. Moungar, souhaite que Paris obtienne, au moins du président Déby, la mise en œuvre de l'accord politique du 13 août 2007.

 

Paris - 27/05/2009