Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Antinévralgique et conseillée aux migraineux, la verveine serait efficace contre certaines anémies, les inflammations de la bouche, les plaies et les contusions... Sacrée verveine.

 

Cette plante pousse partout, dans les prés ou en montagne, le long des chemins, en bordure de friches ou sur les décombres. La verveine ne demande qu’une chose, c’est que le sol soit lourd et bien humide...  A maturité, on cueille la plante pratiquement dans son ensemble : les tiges et les feuilles sont conservées et mises à sécher tête en bas ou, si vous avez de la place, en couches minces sur des claies. 

 

Le principe actif le plus important de la verveine est un glucoside amer qu’on appelle la verbénaline iridoïde.  C’est à elle que la plante doit ses propriétés antinévralgiques. Mais on y trouve également des tanins, des mucilages, de la saponine et des quinones qui permettent aussi de faire « tomber » la fièvre et les symptômes inflammatoires, un peu comme dans le cas du Quinquina.

 

Il y a deux manières de « prendre » de la verveine :

·       en infusions classiques à raison de 2 à 3 tasses par jour, elle aura un effet apprécié sur la migraine et les asthénies ;

·       en gargarismes ou en compresses, elle sera utilisée pour calmer les plaies de la bouche, les contusions et ganglions.

www.destinationsante.com