Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Le discernement et l'objectivité devront servir de moyen d'éclaircissement à ceux qui voient dans ces crises des connexions. Il faut dissocier les réalités de ces crises pour dégager les intérêts en jeu. La crise de Darfour est une menace pour la paix et la sécurité internationales. C'est incontestable. Mais en Centrafrique et au Tchad seuls Idriss Déby Itno et Bozizé menacent la paix et la sécurité de leurs Etats. Leur dictature explique la prolifération des rebelles.

Pourquoi l'Elysée aide-t-il cette dictature? Pourtant celle-ci devient de plus en plus accablante pour les citoyens. L'Elysée doit inviter Bozizé et Idriss Déby Itno à quitter le Pouvoir de l'Etat. Ce, pour épargner les citoyens de souffrance morbide. 

 L'Elysée n'a pas à intervenir militairement au Tchad et Centrafrique. En intervenant comme il l'a fait les Etats-Unis d'Amérique s'éloignent des deux pays. C'est cela Rolland Marchal.
  

Par Joseph Nestor Ouamba Patas