Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Par une  voix autorisée,  du transhumant, Abdramane Djasnabaille,ministre des droits de homme, le Tchad, a demandé au Sénégal d'extrader l'ancien Président Tchadien, Hissein Habré vers la Belgique pour un éventuel procés.

Abdramane Djasnabaiile, avait déclaré sur les ondes de  Rfi , que le Sénégal doit, faute de procés, extrader M.Hissein Habré vers la Belgique.

Le ministre tchadien des droits de l'homme, est en totale contradiction avec le garde des sceaux, Jean Alingué, qui avait promis au Sénégal, la contribution du Tchad sans  faire le moindre geste.

Depuis deux ans, le Tchad d'Idriss Deby tourne en rond, et n'a toujours avancé aucun sou à l'Etat du Sénégal pour l'organisation  de cet éventuel procés.


Djasnabaille souhaite un procés en Belgique, qui n'est pas de l'avis de l'Union africaine ou des autres pays du continent, hostils aux poursuites judiciaires à l'encontre des chefs d'Etat africains.

Le Gouvernement tchadien, est coutumier de ce type d'exercice de mensonges récurrents sans jamais honorer ses engagements devant  la communauté internationale largement complaisante à son égard,par l'entremise de la France complice.

Les autorités tchadiennes, sont connues pour leur double langage et il est temps que l'opinion publique africaine et internationale se rende compte de ce jeu du couteau à double tranchant du régime de Ndjaména.



Nguebla Makaila