Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

L'interdiction du charbon de bois défraye la chronique depuis quelques mois au Tchad. Elle  a soulevé une levée de bouclier de tous les segments de la vie socio-politique tchadienne  à l'encontre des autorités gouvernementales.


L'espoir renaît! Un soulagement est senti dans les foyers des ménages au Tchad.

Une habitante de Ndjaména,jointe par  la rédaction  ce matin, nous a affirmé que le bois de chauffe est de retour sur le marché, autorisé par les pouvoirs publics.


Il convient de préciser que la raréfication du charbon de bois et de bois chauffe, découle des mesures d'interdiction du Gouvernement tchadien, qui voudrait remplacer l'usage de ces deux combustibles par le gaz butane, importé, dont l'utilisation pourrait poser problème aux familles tchadiennes, non initiées.

 

Depuis quelques mois, c'était un véritable casse-tête social pour les populations tchadiennes.

A l'initiative des partis d'opposition, une opération de Tintamarre, a été lancée, pour protester et contraindre les autorités à revenir sur leur décision.


Mais vue qu'au Tchad, les manifestations ne sont généralement autorisées, car systématiquement interdites, cette intitiative n'a pas produit un éffet escompté.

L'opposition politique et les organisations de la société civile ne savent à quel saint se vouer dans une sphère socio-politique décourageante face à un régime totalement  intraitable en termes des négociations et des compromis sur des questions sociales qui préoccupent autant.



Makaila Nguebla