Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak


Le Dr Khalil Ibrahim, poussé d'un côté par Ndjaména,son soutien historique et naturel tandis que le Soudan, appuyé par les Emirats Arabes Unis et la Ligue Arabe, ont réussi à franchir un pâlier : celui de signer un pacte de paix.

Ils ont, ainsi, mis  un terme à un conflit armé qui a éclaté en 2003,pour  devenir un bourbier. La communauté internationale qui était auparavant  émue, semble désormais, soulagée.


Ce pacte de paix inter-soudanais acquis, lance le débat sur la recherche des solutions de sortie  crise  pour le Tchad par des moyens et réglements pacifiques.

Malheureusement, pour les Tchadiens, ni la France, les pays de la sous-région encore moins l'Union africaine et les instances internationales, n'ont fait de la question tchadienne une des priorités  dans l'agenda des sommets  internationaux parmis les conflits et les tragédies qui ensanglantent le continent et endeuillent des familles.


Si la communauté internationale, est  sincère avec elle-même,  doit rompre le silence pour démentir les accusations portées contre elle, afin de prendre à bras le corps  l'épineux dossier tchadien qui est  d'une extrême gravité et d'aider ce peuple à trouver des réponses concrétes à son contentieux socio-politique.

Par ailleurs, il est fortement recommandé au régime d'Idriss Deby comme à la classe politique tchadienne en  générale, de montrer leur disponibilité commune de faire la paix afin de  faciliter la tâche aux partenaires internationaux.


Nguebla Makaila