Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les autorités tchadiennes doivent s'investir pour assurer la sécurité des populations et garantir la paix civile à tous //

Archives

Publié par Mak

Les Etats-Unis enquêteraient sur des accusations visant le chef du bureau de la CIA en Algérie, qui aurait violé deux musulmanes après avoir versé de la drogue dans leurs boissons. L’agent aurait été rappellé aux Etats-Unis.

 


L'agent de la CIA en question, âgé de 41 ans et converti à l'islam, a été rappelé aux Etats-Unis à la suite des accusations lancées par au moins deux femmes à son encontre en septembre dernier, a rapporté la chaîne de télévision américaine ABC.

« Les Etats-Unis prennent très au sérieux toute accusation d'inconduite de quelque membre que ce soit du personnel américain à l'étranger », a déclaré Robert Wood, porte-parole du département d'Etat. « L'individu en question a regagné Washington et le gouvernement américain enquête sur l'affaire », ajoute-t-il.


Selon ABC, les deux femmes ont affirmé que les viols avaient été commis l'un et l'autre à la résidence officielle du chef du bureau de la CIA en Algérie. Selon la chaîne ABC, qui cite des responsables de haut rang des forces de  police, deux femmes ont témoigné sous serment, en septembre, avoir été droguées puis violées par cet agent de la CIA, qui  a été rappelé aux Etats-Unis en octobre.