Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Le droit à la manifestation, est le  socle de la démocratie, mais, au Tchad,   les   organisations syndicales comme politiques ne jouissent plus de cet acquis  reconnu dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)et la Charte Africaine des Droits de l'Homme(CADHP).


En éffet, à l'occasion du 03 février, qui marque la disparition de M.Ibni Oumar Mahamat Saleh, sa formation politique le Parti pour les Libertés et le Développement(PLD) a voulu tenir un point de presse ce matin à Ndjaména, pour attirer l'attention de l'opinion publique nationale et internationale.Mais, force est de constater à la surprise générale, le régime a encerclé les locaux où devraient avoir lieu la conférence de presse, interdisant tout troupement des militants et sympathisants.

Cette mesure de restriction et de rigidité, témoigne une fois de plus que le pays d'Idriss Deby, figure en tête de liste des régimes les plus répressifs au monde devant un silence permanent de l'opinion internationale.

Le Secrétaire général du PLD, Laokolé, a affirmé sur les ondes de Rfi:"que le régime d'Idriss Deby, a réellement peur de la démocratie".

Cette déclaration, confirme à juste titre nos allégations sur le régime tchadien, qui est loin de s'adaper conformément aux valeurs de la démocratie universelle.

Makaila Nguebla