Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Imams et chefs de quartier en tête de peloton

C’est dans ces conditions que cette marée humaine a sillonné les rues de la ville jusqu’à la préfecture de Guédiawaye où les Imams et les chefs de quartier ont été reçus par les autorités administratives.

Cette marche a été à l’initiative des populations de Gédiawaye. Il n’y a eu aucune autorité politique. Elles l’ont menée d’une main de maître jusqu’à terme. Le président de l’Association des Consommateurs du Sénégal (ASCOSEN), Momar Ndao a été la seule personnalité connue sur la scène à avoir participé à cette procession. «Cette marche est un message d’alerte très fort lancé aux autorités, nous leur demandons de se réveiller. Sinon le réveil des populations peut faire mal et si on voit les Imams s’activer en dehors des sphères de la religion, c’est parce qu’ils veulent se battre pour ne pas mourir de faim», a-t-il commenté.

L’attraction de cette manifestation a été la détermination de l’Association des Imams. Leur présence s’explique, selon eux, par le fait cette marche est exclusivement citoyenne. Le coordonnateur du collectif des chefs de quartier, Youssoupha Sarr de déclarer : «il n’y a pas de coloration de quoique ce soit, ce sont les populations à la base qui ont décidé de prendre leur destin en main».