Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Au Tchad, l'opposition démocratique est   soumise pratiquement à une purge systématique par Deby et ses alliés occidentaux.

Nombreux, sont les exemples à notre possession qui attestent l'acharnement aveugle et démesuré  des forces de la sécurité présidenielle à l'égard des membres de l'opposition tchadienne.

Cet acharnement, est malheureusement encouragé par une grande démocratie qu'est la France, qui, jusqu'à là, refuse délibérement de se prononcer sur la disparition du Dr  Ibni Oumar Mahamat Saleh, dont elle a pourtant, par des voix autorisées et officielles,demandé à Ndjaména de faire la lumière sur ce qui était arrivé depuis février.

Aujourd'ui comme hier, elle se met du côté du bourreau contre les victimes. C'est inacceptable pour ce pays qui est censé protéger les droits de l'homme sur son territoire et au délà de ses frontières nationales.

Elle est entrain de vouloir pousser un opposant tchadien se trouvant chez elle à regagner son pays d'origine, fermant les portes à tout recours à la protection humanitaire internationale chez elle pour des personnes persécutées par leurs pays pour de raisons de leurs opinions politiques pour de causes démocratiques.

Pourquoi ce recul de la France,  pays des droits de l'homme et des libertés qui  se range du côté des bourreaux contre ses principes et propres valeurs?


Makaila Nguebla