Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Selon une information qui nous est parvenue de Ndjaména, l'Agence Nationale pour la Sécurité  a procédé ce matin à la réquisition du domicile de M. Elhadj hemchi Gourdei dit Djongonron,  inspecteur général de l UFDD.

Des hommes en armes venus de la présidence ont  jeté  les enfant et ses femmes  dans la rue .
Le tort de M.Hemchi est qu'il est opposant politique au régime d'Idriss Deby, ses enfants et son épouse sont les victimes innocentes de l'arbitraige ambiant qui régne au Tchad.

Rien ne justifie la dépossession d'un bien d'opposant en exil et que l'opposition ne peut être un délit pour faire subir aux membres de sa famille des mesures de répresailles ou autres persécutions contraires aux principes qui régissent la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et la Charte Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples dont le Tchad a signé et ratifié.
Le Gouvernement tchadien est en contradiction avec ses engagements internationaux.

La confiscation des biens de la famille Hemchi est une atteinte à leurs droits fondamentaux en qualité des citoyens Tchadiens.

Pour rappel, "Idriss Deby qui était en dissidence  en 1990 avait pourtant laissé ses enfants à Ndjaména pour revenir les retrouver saints et sauve"  a affirmé un proche de M.Hemchi joint dans une capitale africaine.

Pourquoi Idriss Deby est-t-il alors si revanchard?



NDRL: nous publions dans les heures qui suivent la photo de M.Hemchi.