Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

" Le gouvernement sud- africain a exprimé dimanche son opposition aux nouvelles sanctions américaines contre le Zimbabwe, justifiant sa position par le fait que les négociations entre le gouvernement et l’opposition sont en cours pour mettre fin à la crise dans le pays.

Cette position fait suite à la signature par le président américain George W. Bush d’un nouvel arrêté intensifiant les sanctions américaines contre le Zimbabwe, en raison des "violences motivées par des raisons politiques" du gouvernement zimbabwéen.

Les sanctions américaines seront appliquées à 17 entreprises ou entités et à un ressortissant Omanais pour leurs liens avec le gouvernement de Mugabe.

Pour Aziz Pahad, vice-ministre sud-africain des Affaires étrangères, ces sanctions équivalent à une ingérence extérieure. "Les Zimbabwéens se réunissent, il faut leur permettre de choisir ce qu’ils veulent pour leur avenir. Nous ne devons pas autoriser l’ingérence extérieure", a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Les sanctions américaines arrivent au moment ou le président sud-africain Thabo Mbeki et les protagonistes politiques zimbabwéens accélèrent leurs pourparlers pour parvenir à un accord.


Source: L'Internationalmagazine.com