Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Il était 11h quand mon oncle annonçait à mon père et quelques voisins que Tombalbaye est mort, au départ l’assistance n’a pas cru et finalement après confirmation tout le monde est devenu malade.

 

Mon disait je me souviens que le Sara qui est à la base de nos souffrir à été tué et vous êtes consternés ? Et mon père de répondre que s’il est président c’est nous (les députés nordistes) qui l’avons élu.

 

Une discussion s’est engagée, et chacun argumentait sa position, nous étant enfants on les suivait tout en cherchant à nous protéger des tirs sporadiques qui venaient de partout.

 

J’ai eu le courage de demander à ma mère, pourquoi le président est mort et qui l’a tué ? Elle me répondit que suite à un Coup d’Etat et ce sont ses frères qui l’ont assassiné.

Tous les hommes présents ce jour soutenaient qu’après NGARTA c’est le chaos, sauf mon oncle qui n’a pas compris.

 

35 ans après, les monuments(les vieux) qui sont toujours vivants nordistes qu’ils soient nostalgiquement se réclament du MNRSS et que 50 après l’indépendance qu’on veut célébrer avec ferveur, ils se demandent ou est le progrès accomplis ou sont les réalisations posées après la mort de « Authentique ».

Le seul Building, le seul Aéroport, le seul Palais de Gouvernement, le seul Musée… tous à mettre à l’actif du premier Président qui ne mérite même pas une ruelle en son nom.

 

Au contraire tout a été détruit avec des guerres fratricides au profit de la France et de la Libye.

Demander à un enfant Tchadien de vous conjuguer le verbe construire, il répond : JE CONSTRUIS, TU

DETRUIS.

Alors mes amis de CSM ne regrettez vous toujours pas votre acte qui d’après beaucoup des vieux qualifient le début du vrai déchirement et de la vraie guerre au TCHAD.

Issa Bonan

 

Contact: bonanissa@yahoo.fr